Historique

Le 2 avril 1893, fût inauguré le premier club de Tennis de la Principauté, le "Lawn Tennis de Monte-Carlo",construit sur les caves de l'Hôtel de Paris.

12 ans plus tard, en 1905, la SBM vote son transfert à la Condamine afin de laisser place à la construction d'une annexe de l'Hôtel. Le Club bénéficie alors d'un court supplémentaire, d'un tir à l'Arc et d'un croquet.

En raison de l'expansion urbaine et immobilière de la ville, le Club est à nouveau déplacé en 1918, cette fois-ci, sur le toit d'un garage de Beausoleil. Trois courts y ont donc été bâtis assortis de quelques tribunes, d'un club house, ainsi que d'un mur d'entrainement et fût inauguré le 28 janvier 1921 sous le nom de "La Festa Country Club".

En 1925, Suzanne Lenglen qui s'était éloignée du tournoi de Monte-Carlo, revient disputer l'épreuve de la Principauté et George Pierce Butler, riche mécène américain passionné de tennis et en admiration devant la première joueuse mondiale, estime le Club de la Festa indigne de son talent. C'est ainsi qu'au lendemain du tournoi de 1925, il entreprend une opération de persuasion auprès des autorités sportives et de la SBM, afin qu'un nouveau club plus prestigieux soit créé.

" Il lui faudrait un écrin à la hauteur de son statut de star et non pas le simple toit d'un garage" 

G. Butler, 1925

S.A.S. Le Prince Louis II, ayant constaté le ralentissement du tourisme de villégiature sur la côte d'azur, décide d'investir plus de 100 millions de francs dans l'édification d'établissements estivaux et de nouveaux courts de tennis.

En raison du manque d'espace en Principauté, la SBM acquiert quelques hectares de terrains situés à St Roman sur la commune de Roquebrune-Cap-Martin et plus de 1500 ouvriers seront à l'ouvrage pour construire les différentes terrasses qui s'étendront de la route de Monaco-Menton à la Méditerrannée. 

Dessiné par l'architecte Letrosne, le club est d'un style tout nouveau, très art-déco dans son esthétique ; sur chaque terrasse sont disposés deux ou trois courts séparés par des massifs de fleurs ou de cyprès. 20 courts sont prévus, 12 pour la compétition internationale, 8 pour les loisirs. Les allées sont protégées du soleil par un jeu de pergolas et de plantes entremêlés. Le restaurant a une capacité de 150 convives, les vestiaires équipés de casiers individuels pourront accueillir 700 membres. Ce chef d'oeuvre d'agencement est, selon le grand joueur de l'époque Teddy Tinling, un véritable hymne au tennis.

Le bar est un bijou d'ameublement des années folles 

Le club fût inauguré en grande pompe en février 1928, par S.A.S. Le Prince Louis II de Monaco, en présence d'un parterre de têtes couronnées, dont le Roi Gustave V de Suède, passionné de tennis, le Duc de Connaught, le Prince Nicolas de Grèce, la Grande Duchesse Hélène et le Grand Duc André de Russie. Il sera rebaptisé dix mois plus tard: "Le Monte-Carlo Country Club".

Le retour de la famille Butler après guerre, permettra au Monte-Carlo Country Club de retrouver son dynamisme et son attractivité passés. Gloria Butler, la fille de Monsieur George Pierce Butler n'aura de cesse jusque dans les années 70 d'oeuvrer pour le rayonnement du club et l'organisation de son tournoi.

En 1972, sur la demande de S.A.S. le Prince Rainier III, S.A.S. la Princesse Antoinette accepta de prendre la présidence du Club jusqu'en 2008 où sa fille, la Baronne Elizabeth-Ann de Massy, prendra la suite et continuera le travail de modernisation et d'embellissement de ce joyau face à la Méditerrannée.